L’Abbé Malumalu présente le projet de feuille de route des élections 2013-2016 aux partenaires des Nations Unies et de la Communauté internationale

Deuxième réunion du Comite de Partenariat des Elections en République Démocratique du Congo ce lundi, 16 septembre au siège de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). La réunion du Comité de partenariat de ce jour se tient après celle tenue le 10 juillet 2013. En rapport avec le plan stratégique de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Monsieur l’Abbé Président a annoncé la nécessité pour la CENI de réaliser certaines activités pour le reste de l’année 2013. Parmi ces activités, la mise à jour de la cartographie, l’organisation des inventaires des biens de la CENI, le lancement de la première campagne de sensibilisation et de communication.

En présence des membres du bureau de la Ceni, la communication de l’Abbé Apollinaire MUHOLONGU MALUMALU, a l’attention des Ambassadeurs, chefs des missions diplomatiques et autres représentants des organismes internationaux et des Nations Unies, a porté essentiellement sur les objectifs visés par le séminaire de formation des membres et cadres de la CENI tenu au Safari Beach de la Ns’ele du 12 au 22 aout 2013 à savoir, notamment : renforcer les capacités des membres de la CENI en matière d’administration du processus électoral, développer le leadership des membres de la CENI dans la prévention et la gestion des conflits électoraux, définir une nouvelle architecture institutionnelle de la CENI au regard de la Loi organique n°13/012 du 19 avril 2013 modifiant et complétant la loi n° 10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante, élaborer une feuille de route pour la gestion du cycle électoral 2013-2016 et produire une ébauche du budget. Ce séminaire a permis aux membres de la CENI d’appréhender les enjeux importants visant à assurer la régularité du cycle électoral et de faire une analyse objective de la situation.

Le Comité de partenariat est une structure qui réunit le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, les partenaires qui soutiennent le cycle électoral en RD Congo et les membres du bureau de la CENI.

Monsieur l’Abbé Président de la CENI à informé  les participants sur les grandes activités menées par les membres de la CENI depuis l’entrée en fonction du Bureau actuel notamment l’organisation, du 12 au 22 août 2013, en deux phases, du séminaire autour des axes ci-après : la formation sur le leadership, la prévention et la gestion des conflits électoraux d’une part et l’imprégnation et la planification stratégique de la CENI, d’autre part.

S’agissant de l’architecture institutionnelle,  le Président de la CENI a présenté les grandes lignes de ce que devra être la nouvelle architecture de la CENI au regard des dispositions de la Loi organique précitée.

Au sujet du Projet de Feuille de Route du Cycle Electoral 2013-2016, Monsieur l’Abbé Président de la CENI a présenté aux Participants le projet de feuille de route. Ce dernier fera l’objet de consultation, dans les prochains jours, de toutes les parties prenantes au processus électoral en RDC.

Dans leurs interventions, les participants ont, une fois de plus, félicité le management de la CENI pour la tenue régulière des réunions du Comité de Partenariat et même des réunions du Comité Technique.

Répondant aux questions de la presse, Monsieur l’Abbé Président de la CENI  a dit ce qui suit : « Ensemble, nous avons passé en revue un certain nombre des questions liées à la matérialisation du processus électorale en République Démocratique du Congo. En premier lieu, les informations les plus pertinentes sur le séminaire de formation en leadership et gestion des conflits électoraux qui était organisé à l’ intention de tous les membres et cadres de la CENI au niveau du siège, le séminaire d’imprégnation et d’élaboration du plan stratégique qui a été achevé aussi du 12 au 22 août derniers lors de notre séminaire à Maluku. En troisième lieu, il s’est agi de partager quelques informations sur le diagnostic organisationnel et le diagnostic du fichier électoral et enfin, les activités autour du projet de la feuille de route du cycle électoral 2013-2016 qui sera l’objet d’un certain nombre de consultations avant d’être rendue publique. Il est a noter que ce projet  de feuille de route a déjà permis a la CENI de donner au gouvernement une projection sur le budget 2014, un plan opérationnel et un plan de décaissement budgétaire sur ce qui reste encore de l’année 2013.

Je voudrais aussi vous annoncer l’arrivée prochaine d’une mission d’évaluation des besoins électoraux qui sera bientôt parmi nous ici en République Démocratique du Congo, du 26 septembre au 04 octobre 2013. Les Nations Unies seront la pour l’évaluation des besoins du processus électoral congolais et pour la structuration de l’assistance internationale », fin de citation.

Pour Monsieur Adama Coulibaly, Directeur Pays du PNUD en République Démocratique du Congo, a fait savoir que la communauté internationale s’impliquera sérieusement dans la prise en charge des élections en tenant compte de la participation financière du gouvernement congolais : « Il s’agira de voir, juste après la mission d’évaluation des besoins en assistance électorale, les recommandations qui vont en sortir et comment la communauté internationale avec les Nations Unies vont s’organiser pour déterminer les paramètres  de leur appui aux élections en RDC. Une question été soulevée au sujet du financement des élections prochaines. Vous savez que les élections en RDC sont financées essentiellement par la partie nationale. A ce sujet, il est bon également que cela soit dit et qu’on sache quels efforts sont déployés par la partie nationale (la RDC) ensuite, quelle sera la contribution de la partie internationale comme elle vient en appui et en complément des efforts déjà déployés au niveau national. Tous les partenaires étaient présents a cette réunion avec la même volonté d’accompagne le processus électoral congolais », a-t-il indiqué.

Parlant au nom du Gouvernement de la République, Monsieur Egide Ngokoso, Vice-ministre de la Décentralisation et des Affaires coutumières a fait savoir à la presse que : « Pour le gouvernement, c’est même une contrainte légale puisque selon la loi, c’est le gouvernement qui organise les élections. Donc, le gouvernement prendra toutes les dispositions pour pouvoir accompagner le processus électoral dans notre pays, bien sûr avec l’appui des partenaires lesquels, comme vous le remarquez, sont bien disposées à nous apporter leur aide dans cette tache précise ».

C’était en présence des membres du Bureau de la CENI, du Vice-ministre de la Décentralisation et Affaires Coutumières, du Directeur Pays du PNUD, de Ambassadeurs et Chefs des Missions diplomatiques accréditées en République Démocratique du Congo, du Directeur de Cabinet au ministère de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, du Conseiller Principal au cabinet du Chef de l’Etat en charge des questions électorales, du Secrétaire Exécutif National de la CENI, du Directeur de la Division Electorale de la MONUSCO et des Experts Seniors de la CENI et de l’Assistance Electorale Internationale (AEI).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s