Joseph Kabila va répondre aux recommandations des concertations nationales le 23 octobre

josephL’allocution du président de la République devant les sénateurs et députés va intervenir lemercredi 23 octobre, ont annoncé les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat dans un communiqué rendu public vendredi soir sur la Radiotélévision nationale congolaise (RTNC) à Kinshasa. Joseph Kabila devrait répondre aux différentes recommandations de ces assises, tenues en septembre dernier à Kinshasa.

 

Un seul point est inscrit à l’ordre du jour de cette séance, selon le même communiqué: l’audition du discours du Président de la République après les concertations nationales, convoqué pour «renforcer la cohésion nationale. »

A ce sujet, Gaston Musemena, député de la Majorité présidentielle a apporté ces précisions:

«Le chef de l’Etat va annoncer des mesures qui vont mettre en application les différentes recommandations importantes de ces assises ; entre autres l’ouverture politique pour assurer et cimenter la cohésion nationale, les mesures de grâce en faveur des personnalités qui ont été identifiées comme personnalités politiques, quels que soient leurs dossiers au niveau de la justice

Cette ouverture politique devrait être cristallisée par  la mise en place d’un «gouvernement de large union nationale», selon plusieurs participants aux concertations nationales. Cette idée a alimenté des débats dans les milieux politiques de la RDC, partagés sur la possibilité de maintenir ou non le Premier ministre actuel Augustin Matata Ponyo.

«Il ne s’agit pas de rendre public le nom du formateur du gouvernement, lorsqu’on adopte une politique d’ouverture. La politique d’ouverture veut dire qu’on a ouvert une fenêtre. On n’a pas ouvert la porte […] On a ouvert une fenêtre pour récupérer ceux qui veulent  participer à l’édification de notre pays», a expliqué Gaston Musemena.

Joseph Kabila devrait également donner des instructions claires aux différentes institutions pour accélérer les réformes déjà en cours, a poursuivi ce parlementaire.

Lors de la clôture des concertations nationales samedi 5 octobre, le chef de l’Etat s’était en effet engagé à présenter le rapport  de ces travaux aux membres du Parlement réunis en congrès, dans le plus bref délai. Il avait aussi promis d’annoncer, à cette occasion, des mesures importantes prises en réponse aux recommandations contenues dans ce rapport.

Ce document contient plusieurs recommandations faites au président de la République, parmi lesquelles :

  1. le recensement et l’identification des citoyens avant les prochaines élections ;
  2. le respect strict de la constitution ;
  3. l’affectation des militaires hors de leurs provinces d’origine ;
  4. la lutte contre l’enrichissement illicite des membres du gouvernement ;
  5. l’éradication des groupes armés nationaux comme étrangers ;
  6. la promotion de la culture de la paix et de la bonne gouvernance ;
  7. la libération des prisonniers politiques ;
  8. le suivi du dossier du sénateur et ancien vice-président Jean-Pierre Bemba à la Cour pénale internationale ;
  9. et la réouverture des medias fermés.

Source : radiookapi.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s