RDC : l’opposition salue les succès de l’armée

Les opposants congolais regroupés au sein de la plate-forme Forces acquises au changement (Fac) saluent les succès militaires engrangés ces derniers jours par les Forces armées de la RDC (FARDC) sur les rebelles du M23. Martin Fayulu, le coordonnateur de cette plate-forme, a appelé lundi 28 octobre les FARDC « à en finir une fois pour toute avec les rebelles ».
Martin Fayulu a déclaré :
« Nous félicitons de tout cœur les FARDC et les troupes de la Monusco pour tout ce qui se passe actuellement dans l’Est de notre pays. Nous l’avons toujours dit, les FARDC sont capables de combattre, de gagner des victoires, et les FAC n’ont jamais cessé de dire que quand un pays souverain est attaqué il faut réagir, il faut se battre. Aujourd’hui nous sommes contents de nos FARDC et nous disons bravo ».
Les FARDC combattent contre les rebelles depuis vendredi. En trois jours, les forces loyalistes ont conquis d’importantes positions qu’occupaient les rebelles il y a plus d’une année, notamment dans les territoires de Kibumba, Kiwanja, Rutshuru et la base militaire stratégique de Rumangabo.
Martin Fayulu appelle les FARDC à « ne plus obéir des contre-ordres qui viendraient de je ne sais qui » et invite tous les Congolais à « diriger leurs prières en direction de nos vaillants combattants pour que Dieu les protège ».
Par ailleurs, le ministre congolais de la Défense, Alexandre Luba Ntambo, a appelé les rebelles du M23 à se rendre. Il a affirmé à l’AFP que l’armée ne reculerait devant rien pour défendre le territoire nation.
« Il n’y avait pas de limite en ce qui concerne la défense des institutions et du territoire national », a-t-il souligné, sans donner davantage de précisions.
Concernant les pourparlers de Kampala, le ministre de la Défense a déclaré que Kinshasa n’avait pas fini avec ces négociations et que « le gouvernement était toujours ouverts à des solutions pacifiques ».
Un responsable de l’ONU cité par l’AFP a estimé lundi que les rebelles du M23, présents dans l’est de la République démocratique du Congo, sont quasiment finis en tant que force militaire.
Au Conseil de sécurité de l’ONU convoqué en urgence le même jour, Martin Kobler a affirmé par vidéoconférence que presque toutes les positions du M23 ont été abandonnées. Cela marque quasiment la fin militaire du M23, a-t-il dit.
Source : radiookapi.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s